Lecture rapide : lire plus vite et mieux

La lecture rapide
Lire plus vite et mieux les textes scientifiques

« Toute connaissance se fait contre une connaissance antérieure. » Gaston Bachelard, La formation de l’esprit scientifique  

Une approche rigoureuse

Lire c’est fondamental, c’est la voie privilégiée d’accès à la connaissance. Quand on est un travailleur du savoir, il faut, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, affûter ses outils. Ce séminaire de lecture rapide innove par ses techniques qui visent à améliorer votre concentration et votre vitesse. Il vous libéra des stratégies inadaptées et des croyances infondées.
Rasoir d’Occam : des explications simples et courtes qui démystifient bien des notions nébuleuses.
Du concret à l’américaine : des exercices, des tests, des réponses brèves aux questions.
Sans « hype » : vous lirez de 50 à 150 % plus vite, soit entre 300 et 600 mots à la minute, ce qui correspond aux normes en enseignement de la lecture. Nous ne promettons pas des vitesses de plus de 800 m/m, car il faut des dispositions particulières très rares pour cela.
Ni pseudosciences : des faits appuyés sur la recherche en lecture, pas de considérations ésotériques, pas de travail sur la vision périphérique, l’élargissement de l’empan, la synchronisation des hémisphères cérébraux, la mémoire photographique, la lecture en diagonale, la lecture en état second.

CONTENU

Augmenter sa vitesse de lecture

 Utiliser un repère visuel.
 Développer sa vitesse de perception.
 Lire par groupe de mots.
 Lire sur écran.

Les mauvaises habitudes de lecture

 Les régressions par insécurité.
 Les rêveries.
 La sous-oralisation.
 La lecture dite attentive.

Lecture dynamique : concentration, compréhension, rétention

 L’anticipation (utiliser ses lobes associatifs).
 La lecture intégrale (éliminer les régressions).
 La mémorisation à long terme (une idée n’est pas complète tant qu’elle n’est pas exprimée).
 La lecture sélective (l’intention de lecture).
 L’écrémage (le meilleur est sur le dessus).

OBJECTIFS

Objectifs opérationnels
À la fin de la formation, les participants seront en mesure de :
 Lire de 50 à 150 % plus rapidement.
 Lire avec une concentration optimale.
 Comprendre rapidement un texte.
 Mémoriser à long terme les idées essentielles d’un document.
 Évaluer rapidement la pertinence d’un texte.

PUBLIC

Pour les scientifiques qui ont à lire beaucoup dans le cadre de leur travail, ce séminaire est un must !

MODALITÉS PRATIQUES

Effectif : 15 participants.
Durée : 2 jours.

Dispositif pédagogique

La préparation

En plus du questionnaire de positionnement, nous envoyons aux participants un texte d’introduction à la lecture rapide. Ce texte répond aux questions les plus fréquentes et fait le tour de la théorie de la lecture rapide afin que le cours soit consacré principalement aux exercices, en évitant les longs exposés magistraux..

Le déroulement

 Séminaire : La formule est fondée sur l’entraînement personnel, c’est pourquoi il est important que les participants viennent avec leurs propres documents pour une mise en situation réelle.
 Tests : la journée débute par un prétest pour mesurer la vitesse et la rétention des participants à l’aide d’un texte ludique simple, suivi d’un test similaire à mi-parcours et un post-test pour clore la formation.
 Support de cours : Les participants reçoivent un document complet d’une centaine de pages contenant des tests et de nombreux textes traitant d’éléments secondaires qui ne peuvent être abordés durant le séminaire.

Suivi et coaching

Dans le mois suivant la formation, les participants reçoivent cinq courriels contenant un rappel des techniques et quatre tests. Ceux qui répondent à ces courriels et envoient leurs résultats reçoivent une compilation de leurs résultats avec commentaires et conseils. Ce suivi assure l’intégration des techniques apprises.

L’évaluation

Nous effectuons une évaluation, écrite et orale, avec les stagiaires pour faire le point sur leur progression. Ces évaluations donnent lieu à une synthèse que nous adressons aux responsables formation.